7 idées astucieuses pour réutiliser les copeaux de bois

La pratique du tournage sur bois, tout comme beaucoup d'activité liées au bois, pose vite le problème de l'utilisation du surplus de bois laissé inutilisé. Heureusement, il existe de nombreuses façons d'utiliser les copeaux de bois produits sans avoir à les brûler ou les jeter bêtement. 

copeaux

​Faire des toilettes sèches

​La confection de toilettes sèches restent l'une des meilleures idées pour écouler votre stock de copeaux. Utilisés pour recouvrir les déjections, ils permettent notamment d'en supprimer les odeurs. L'installation de toilettes sèches, en plus d'être écologiques, permettent de faire des économies qui peuvent être très importantes.

​L'intégrer au compost

Intégrer des copeaux de bois ou de la sciure au compost en quantité modérée permet de l'aérer et de l'enrichir en nutriments (humus). Prenez soin de compenser la sécheresse des copeaux par des matières plus humides pour créer une source d'azote et de carbone parfaite pour être utilisée dans le jardin.

Comme litière pour animaux

Régulièrement utilisé par exemple pour les chevaux, les copeaux sont bien pratiques lorsqu'on travaille avec des animaux ou qu'on possède un animal, par exemple un lapin. Vous pouvez également composter les déjections de votre chien en les mélangeant aux copeaux de bois. De la même manière que pour les toilettes sèches, ils absorbent les déjections et en muselle les odeurs.

​Comme combustible

Dans la cheminée, avec modération et à condition qu'ils soient bien secs, ils sont un combustible d'assez bonne qualité. Les copeaux se consument lentement et sont de bonnes sources de chaleurs. Attention toutefois à ne pas en abuser, ce qui pourrait étouffer les flammes. 

Pour pailler un parterre

Pailler un parterre de fleurs et d'arbustes avec des copeaux de bois peut être utile pour éviter les "mauvaises herbes" et retarder l'évaporation de l'eau. Sans compter qu'ils enrichiront le sol du même coup.

Sur un chemin enneigé

Si vous habitez dans une zone régulièrement enneigée, en disperser sur la neige à la place des habituels gravillons peut s'avérer très pratique pour monter les côtes glissantes.

Pour faire de la céramique

Cet usage est relativement peu connu puisqu'il s'agit notamment d'un art traditionnel japonais. En effet, dans le raku, on modèle un bol par exemple avec les mains, puis on le cuit à haute température. On lui fait ensuite subir un choc thermique en le sortant du four puis on lui ajoute des matières végétales, et notamment des copeaux de bois, avant d'être immergé dans l'eau pour fixer les couleurs.

N'hésitez-pas à proposer de nouvelles idées dans les commentaires.

  • 7 octobre 2018
>